mardi 12 juin 2007

"La musique que je préfère, c’est le rugby" : Bernard Lubat


"La traduction visuelle de la musique que j’entends, je la vois en regardant le rugby. Le jeu est un symbole de liberté musicale, de responsabilité et d’une grande rigueur. C’est comme une musique faite de cassures, des prises d’intervalle de cassures rythmiques ce sont les placages, les mêlées, les déferlements de trois-quarts, les mandales... Moi, quand je vois un match de rugby, je l’entends.
J’entends les musiques, j’entends les mêlées. J’entends la rythmique. Certains moments très rapides, d’autres très lents. On ne sait pas ce qui va venir. Le rugby c’est un cadre dans lequel il se passe beaucoup de choses. C’est un jeu symbole de modernité musicale. Parce qu’il faut une grande rigueur pour improviser une passe au millimètre dans la foulée. Des joueurs, comme Blanco ou Dominici, ont des réflexes de renversement complet de la situation. C’est incroyable. C’est comme dans la
musique. La musique que je préfère, c’est le rugby". (Bernard Lubat dans Rugby Hebdo du 30 avril 2007)
Lire la suite

2 commentaires:

crocodine a dit…

C'est marrant je ne le voyais pas comme ça le rugby. Enfin... Je ne "l'entendais" pas comme ça. Mais c'est vrai que la musique c'est ce qu'on entend dans la vie. Surtout quand on aime quelque chose il faut aimer dans tous les "sens" du terme.
Euh ! comptez pas sur moi pour aimer la musique du rallye des cimes ou du Paris-Dakar !!!
Hier,par exemple, j'ai aimé lire en écoutant en même temps, les oiseaux, les cloches des chevaux, les grenouilles, le ciel bleu. Oui que du classique.

NicOlaS a dit…

Le rugby pour moi c'est la musique musclée, en pack, impec sur les percussions, tambour battant jusqu'au sifflet final, et c'est un des seuls sports ou pour avancer il faut reculer (limite la décroissance)...

En avant la Musique !