mercredi 5 mars 2008

Elections municipales Oloron, l'heure des débats

-Jeudi 6 mars de 10h à 11h retrouvez BIE sur Radio Oloron (89.2 FM) avec l' Emission "Les Pieds sur Terre" spéciale élections municipales... Un ensemble de propositions pour les deux candidats sur les thèmes de l’eau, des transports, de l’habitat/énergie, de l’alimentation/santé et de l’engagement communautaire.

-Jeudi 6 mars à 18h, un débat entre Bernard Uthurry et Hervé Lucbéreilh sera retransmis sur Radio Oloron

-GRAND MEETING de la liste "Restons Vrais" de la gauche Unie avec Bernard Uthurry
JEUDI 6 MARS - 20H30
à la SALLE PALAS II
Le Maire de Jaca viendra porter son soutien à la liste.
Robert Bareille et Yves Touraine seront aussi présents
au titre de leur candidature aux élections cantonales.
Un buffet sera offert pour clôturer la soirée.
Il sera l’occasion d’échanger avec vous de façon plus directe.

-Le dernier meeting d'Hervé Lucbéreilh aura quant à lui lieu Vendredi 7 Mars à 21h à la salle Palas avec qui sait pourquoi pas comme invité surprise Saint François Fillon...

-Sans oublier le débat citoyen qui aura lieu le vendredi 7 Mars à 20h30 au bar le Red one (place Jaca) sur le thème "la vie et l'avis des jeunes d'Oloron". Le débat sera animé par Francis Cha.

Site de Radio Oloron

1 commentaire:

Marc Pleysier a dit…

Je viens d'écouter l'émission de BIE sur Radiol et je me suis arraché les cheveux !
J'ai pu apprendre que la voiture électrique était une alternative à la voiture thermique, notamment grâce au fait que le nucléaire français fourni une énergie pas chère.
La voiture à air comprimé à aussi été évoqué. Ou sont les gisements d'air comprimé ?
Coté bâtiment, la HQE (haute qualité environnementale) serait un label sérieux, efficace. Faut pas être difficile !
Coté eau, la solution la plus efficace ET la moins chère, les toilettes sèche n'est même pas évoquée (oulala quelle horreur d'écolo ça).
Enfin l'alimentation en filière courte serait une vente à prix coutant pour augmenter le pouvoir d'achat.

Je suis membre du BIE, et j'aimerai bien que l'on cause de tout cela avant de faire la promotion de n'importe quoi.