samedi 28 juin 2008

Zeitgeist, l'esprit du temps...



Zeitgeist : The Movie est un film documentaire américain réalisé en 2007 par Peter Joseph. Le Zeitgeist est un terme allemand signifiant « l'esprit du temps ». Il dénote le climat intellectuel ou culturel d'une époque. Le but central du documentaire est de dénoncer la création des mythes et leur exploitation par une minorité dominante pour controler les peuples.

Le "documentaire est donc axée autour de la déconstruction méthodique de trois grands événements ou mythes qui président au fonctionnement de nos sociétés:

- Mythologie antique et Religion: "The Greatest Story Ever Told"
- 11 septembre 2001: "All The World's A Stage"
- Banque Centrale Américaine - FED et ce que l'auteur appelle "The men behind the curtain" c-à-d ceux qui sont dans les coulisses et qui tirent les ficelles.

"J'ai l'espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit dans ce film comme la vérité, mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n'est pas dite, elle est réalisée."

NB : le film est construit comme la propagande qu'il dénonce. Il utilise les mêmes stratagèmes de contrôle de la pensée que les productions hollywoodiennes ou les vidéos de recrutement de l'armée. À commencer par sa fascinante ouverture lente et hypnotique qui est soudain brisée par une succession d'images fortes, musique dramatique, montage énergique et serrée. «Attention, ce que vous allez voir va vous secouer!»

Et, effectivement, ça secoue...

Après quelques recherches assez simples, on découvre qu'il y a au moins autant d'inexactitudes et de faussetés dans ce film que dans les enquêtes officielles sur le 11 septembre. Sauf que... Zeitgeist comporte un élément de plus que les versions officielles. Et il est de taille. Il nous suggère de douter. Douter même de ce que l'on vient de voir. Ce qui n'est jamais précisé dans les versions officielles.

Zeitgeist est un "film propagande-anti propagande", un film sur le Mensonge, le Grand... Le Père et le pire de tous les Mensonges. Celui que l'on se conte à soi-même en avalant tout crû ce qui nous est présenté comme la Vérité Vraie.

Or, ce film n'est pas la Vérité. Ce n'est même pas un film. Ni un documentaire et pas davantage une fiction. Il s'agit plus d'un guide de survie intellectuel contre le mensonge et les versions préfabriqués de la vérité.

"Quand c'est le mensonge qui nous excite, la vérité toute nue peut difficilement faire bander".

4 commentaires:

Mathieu de Castellbon a dit…

Enfin une version sous-titrée en français de qualité correcte.
Alors certes, on n'atteint pas le frisson de l'édition d'un bon Pernaut du 13 heures(ou même d'un 20 heures de France2), mais tout de même !
Ce film n'est pas un film, c'est un formidable exercice de libre pensée.
Comme précisé plus haut, il ne faut surtout pas espérer y trouver une vérité immuable, on passerait totalement à côté de son but premier.
Ceux qui sont encore au collège ou au lycée et qui ont été peut-être choqués ou très surpris par un ou plusieurs passages de ce film ne doivent surtout pas hésiter à en parler à leurs parents ou à leurs professeurs: C'est tout à fait normal d'être un peu "remué" après un tel film. Mais ce n'est pas son but. Le but de ce film est justement de nous interroger sur la raison pour laquelle ce film est marquant.
Certains devront le visionner plusieurs fois avant de l'apprivoiser, pour mieux se libérer du monde de l'image dans lequel on les a enfermés.
Offrez ce film à vos proches, lisez, lisez, lisez.
L'image, la superficialité, l'immédiateté, la facilité veulent la mort de notre cerveau.
Seuls l'échange, la lecture, la curiosité, le sens critique peuvent nous ramener un tant soit peu vers le monde des vivants.

Mathieu de Castellbon

Mathieu de Castellbon a dit…

ah oui, rapidement et pour que de manière tout à fait certaine, ce blog ne puisse être responsable d'égarer ou d'aiguiller des consciences vers l'inutile dans toute sa splendeur:

Attention à l'effet loupe des blogs et des forums: Ce n'est pas parce que vous pouvez lire 200 interventions à la suite sur des illuminati que ce mythe moderne existe. Il faut savoir que la bétise ou la crédulité se déplace également à la vitesse de la lumière sur la toile. C'est absolument capital de bien comprendre ça.
Le net est totalement infesté de sites conspirationnistes qui eux même en font naître d'autres. Pour les illuminati, par exemple, leur remise au goût du jour a été permise grâce à l'extrème droite américaine, très active sur la toile, il faut le savoir.
Ce n'est pas parce qu'on peut lire des dizaines de milliers de pages sur le dahut qu'il existe vraiment. Idem pour les ufologues et les chasseurs de "ptits gris", qui se retrouvent souvent sur les mêmes sites, essayez donc de gagner un peu de temps dans votre existence, ignorez donc ces monceaux de pure bétise.
A ceux qui se demandent pourquoi certains passent leur vie à sortir des livres sur les ptits gris, c'est bien entendu pour vous les vendre.
A ceux qui voient des complots maçonniques partout, là encore, la détestation des françs maçon est souvent typique de l'extrème droite et parfois de l'extrème gauche.
Idem pour les sites du 11 Septembre, dont l'immense majorité ne s'adresse ni à l'intelligence, ni à la rigueur journalistique.

Bref, il y a des millions de pages dont on peut parfaitement se passer sur la toile et cette précision est là uniquement pour dire que le mot clé "Zeitgeist" dans google pourra vous emmener vers le meilleur, mais surtout vers le pire.

Pourquoi des millions d'individus alimentent chaque jour ses sites conspirationnistes ? Par ignorance. Par oisiveté. Par crédulité.

Votre sens critique, c'est votre première liberté. Croisez les infos, choisissez bien vos lectures et préférez toujours un bon livre à un site torchon.

Le savoir, le vrai savoir total humain n'est pas totalement sur la toile, il est dans les bibliothèques !!!

Pardonnez-moi ce ton un peu moralisateur, mais je ne voudrais surtout pas prendre le risque qu'un seul lecteur du blog puisse se perde dans les égoûts de la Toile, c'est tellement facile de s'y perdre.


Mathieu de Castellbon

Mathieu de Castellbon a dit…

et pardonnez-moi également pour la demi-dizaine de fautes d'orthographe, ça m'apprendra à ne pas me relire...

NicOlaS a dit…

Hola compañero de dudo !

Je te rejoins sur les mises en garde sur ce que chacun pourra trouver sur la toile...Mais on ne pourra que prévenir de ce que l'on pourra croiser sur ce chemin là (par rapport à sa propre expérience), ensuite c'est à chacun de s'y confronter, de ne pas s'y confronter, et pourquoi pas de s'y apprendre...

Puisque nous nous posons en tant qu'humain des questions dites essentielles (d'où venons nous ? , qui sommes nous ? , Ou allons nous ?)...
Puisque le vide lié à l'absence de réponses ou ces reponses elles mêmes, ne nous satisfont pas...
Puisque le fait de se dire qu'on nous cache des choses, ouvre la porte à toutes les hypothèses, les unes, les plus "délirantes" que les autres...
Puisque l'imagination de certains nourrit la croyance et les "vérités" d'autres...
Puisque les mots sont des armes...

Oui il faut avancer pas à pas...pour ceux qui veulent s'aventurer sur ces chemins de traverse...

Pour y avoir succombé par curiosité, histoire de chercher à quoi pourrait ressembler l'envers du décor, c'est vrai que la spirale des sites conspirationnistes peut faire des dégats mentaux assez importants...

Isolement et Repli sur soi, avec cette sensation que les autres ne savent pas, qu'ils ne veulent pas savoir, sentiment d'inutilité, de fatalité, de résignation,...

et surtout cette peur du futur, qui paralyse le présent...

Or quand on est bien entouré, on peut reprendre la distance nécessaire pour reprendre le dessus et user autant que possible de ce qu'il nous reste de rationnalité et d'esprit critique pour rejeter, nuancer, mettre entre parenthèse, confronter, certaines hypothèses ou théories...

Au final, le doute doit continuer à servir d'aiguillon sur la route et l'exercice de libre pensée, (cette gymnastique de l'esprit critique), doit nous permettre individuellement et collectivement, en discutant, en lisant, en s'informant à différentes sources, de rester vigilant face à toute vérité autoproclamée, dogme, croyance, version officielle et de continuer à chercher, chercher encore, encore chercher...sans pour autant cesser d'agir... avec humour et poésie...