samedi 28 février 2009

La Brigade des sifflets...


Mode d’emploi de la Brigade des Sifflets

Et c’est aussi un test grandeur réelle de la capacité des réseaux à organiser une mobilisation massive, une expérimentation de nouveaux modes d’action dont la réussite dépend de chacun d’entre nous.

1/ Vous vous reconnaissez dans cette envie de siffler un grand coup la fin de partie du gouvernement UMP et de vriller de votre ras-le-bol les oreilles qui ne supportent pas le sifflet de la contestation des citoyens de ce pays…(cf manifestation de Saint Lô)

2/ Vous avez autour de vous 10, 15 20… , enfants, parents, famille, amis, voisins, collègues qui partagent votre état d’esprit .

3/ Vous les convainquez qu’il est temps d’ouvrir les fenêtres, de se faire entendre et vous constituez votre Brigade des Sifflets

4/ Vous repérez un marchand de sifflets près de chez vous, ou vous récupérez des flûtes à bec, ou vous fabriquez des pipeaux avec un morceau de bois…Ou … Bref vous vous débrouillez pour avoir des instruments qui sifflent… et vous équipez votre brigade … Prévoyez large …la Brigade peut s’agrandir.

5/ Vous signalez que votre Brigade est prête sur ce groupe Juste un lieu, pas besoin de donner vos noms. Vous partagez vos bonnes adresses pour trouver des sifflets, vos idées pour le grand coup de sifflet…

6/ Vous surveillez l’annonce de la date du grand coup de sifflet sur ce groupe.

7 /Le jour J, vous ouvrez vos fenêtres ou vous sortez dans la rue , au square du coin, sur la place du village….avec votre Brigade, ou vous organisez un rassemblement dans le lieu de votre choix avec des Brigades voisines.

8/ A l’heure dite, SIFFLEZ … !!!!! A Tue Tête.. A vous en faire péter les poumons…pendant au moins 15 minutes.

9/ Vous racontez sur ce groupe comment ça s’est passé…Vous envoyez vos images...

10/ Vous guettez sur le groupe le prochain appel à siffler...

Source

1 commentaire:

red1 a dit…

héhéhé S for Siffleur la vendetta endetter par la crise pulmonaire siffler tue notre hebdomadaire sur le dos d'un drome adhère a notre mouvement et vidons nous de notre ére. el aire bisoux nico