mercredi 11 juillet 2007

Le Territoire et le zélu : liaisons dangereuses...

Le territoire pour un zélu, c'est un peu comme une femme pour un N’Homme... Objet à la fois de pouvoir, de reconnaissance, de projection du soi, de séduction, mais aussi de transfert de frustration(symbolique ou pas), de protection et de contrôle (rôle des frontières et de l'identité), d'aménagement divers et variés (du rond point au tunnel, du régime minceur aux seins siliconés)...

-Territoire sacré, Propriété privée, défense d’entrer, de pénétrer dans la réserve bien gardée, le citoyen comme le prétendant et potentiel amant sont écartés, surtout ne pas toucher, tout juste invités à regarder de loin, ne pouvant se prononcer que sur des décisions ne remettant en question ni les atouts naturels du zélu ni ses projets et intentions au service de l'intérêt du général…

-Territoire-miroir renvoyant l'image de la puissance virile du zélu, capable de percer, de rocader, de désenclaver, de rond-pointitiller, de développer des zones d’activités plus ou moins érogènes (euh endogène…) de foncer droit tête biaisée pour préparer l'avenir c'est à dire les élections.

-Territoire phallique qu'il faut stimuler, caresser dans le sens du poil, embrasser et lécher d'une langue de bois, vendre tel un macro au micro du zournaliste ou sur des panneaux 4/3...

Ce zélu toujours prêt lors des déchéances Poli-triques, à flatter ses figurants (euh ses citoyens, euh les citoyens), à leur dire des mots doux, à déclarer sa flamme aux forces vives et l'espoir qu'ils incarnent pour l'avenir de son territoire, et donc pour le sien…

NB : Evidemment cette réflexion à voix haute ne s'applique pas forcemment à certains zélus locos qui n'ont en aucun cas inspiré ces hypothèses !

1 commentaire:

crocodine a dit…

C'est marrant parce que moi, j'y ai vu des ressemblances avec certains de nos élus locos...
Oui c'est vrai, que cela soit en vallée d'Aspe, d'Ossau ou au Pays-Basque, pour être élu, il y a plusieurs conditions à avancer.
Et on a vu avec les dernières élections les valeurs qui ont gagné.